Accueil

Un Territoire Remarquable

Milieux Naturels et Flore / Une flore diversifiée

 


Le Trèfle Tronqué : Un trèfle de renommée à Essalois

Autour et dans l’enceinte du château d’Essalois, pousse une espèce très rare à l’échelle de la Loire : le Trèfle tronqué, inscrit au Livre rouge de la flore menacée de France  et intégré à un programme de préservation de la flore patrimoniale de la Loire mené par le Conseil Général. En effet, on le recense uniquement sur 8 zones du département. Très discret, poussant au ras du sol et ne s’élevant guère, le trèfle tronqué constitue une espèce patrimoniale nécessitant une attention toute particulière.

L’entretien du site d’Essalois est donc géré de façon singulière par l’équipe du SMAGL.

Sur cette zone de passage très fréquentée, la plante est soumise au piétinement, tassant le sol et modifiant la végétation. Les fauches d’entretien des talus peuvent aussi lui être néfastes, notamment si elles sont pratiquées au moment de la floraison et de la fructification. Le SMAGL adapte donc ses fauches (avant mi-avril et après mi-juillet) sur la zone où l’espèce se présente. Les périodes d’intervention et la hauteur des herbes sont ainsi réglés pour permettre au Trèfle tronqué de réaliser son cycle biologique. Par ailleurs, l’utilisation d’herbicides est proscrite. Vous trouverez ainsi selon les périodes des talus plus ou moins hauts, permettant à cette espèce patrimoniale de s’épanouir naturellement.

 


Le Polycnème des champs

En 2011, le SMAGL et la Frapna Loire font la découverte d’une espèce protégée sur une prairie de Saint-Maurice-en-Gourgois.

Le Polycnème des champs, cette petite plante très discrète, de quelques centimètres seulement et qui fleurit en été, fait l’objet de beaucoup d’attention puisqu’elle est inscrite sur la liste nationale des espèces protégées.

Autrefois largement répandue sur le territoire national, elle ne se trouve aujourd’hui plus que dans le sud-est et le centre du pays. On peut l’observer uniquement sur 3 localisations dans notre département et la commune de Saint-Maurice en Gourgois héberge la plus belle population, avec quelques milliers d’individus. 

Cette répartition de plus en plus restreinte pourrait s’expliquer notamment par l’utilisation croissante des herbicides. C’est pourquoi on la retrouve désormais plutôt dans les espaces verts urbains ou en bords de route.

Le Conseil Général a donc tout naturellement intégré le Polycnème des champs dans son atlas de la flore remarquable de la Loire !

Le SMAGL, accompagné du Conservatoire Botanique National du Massif Central, est dorénavant chargé d’en étudier l’évolution au fil des années. Une rencontre sur place avec l’exploitant agricole a permis de l’informer de la présence de cette espèce sur ses prés, de l’aider à identifier la plante et de lui suggérer de poursuivre ses bonnes pratiques agricoles, véritable gage de survie pour cette espèce.


La Marsilée à 4 feuilles

La fougère aquatique à 4 feuilles est l'une des rares fougères aquatiques de France. Sur les 4 espèces connues, 3 sont présentes dans le département. Elle ressemble beaucoup au trèfle à 4 feuilles et mesure de 5 à 15 cm de haut. Ses feuilles flottent à la surface de l'eau. Elle se développe en bordure d'étang, ainsi que dans les mares et annexes du fleuve. Comme toutes les plantes aqwuatiques, elle subit les conséquences de la régession des zones humides. Elle est donc protégée au niveau national et inscrite à l'annexe II de la directive europénne "Habitats" Natura 2000. Elle est également inscrite sur le Livre Rouge de la flore menacée de France.