Accueil

Les Dispositifs de Préservation

Réserve Naturelle Régionale / Les missions

Maintenir la mosaïque de forêts, pelouses, prairies, landes et milieux rocheux

Les milieux dits « ouverts » tels que les pelouses et les prairies naturelles jouent un rôle déterminant dans le maintien de la biodiversité locale, en particulier pour la flore et les insectes. Jusqu’au milieu du XXème siècle, le paysage des gorges de la Loire a été façonné par les pratiques agro-pastorales traditionnelles (cultures en terrasses sur les coteaux et les plateaux, pastoralisme, vergers).
 

Avec le changement des pratiques agricoles, des espèces et des milieux tendent à disparaître (pelouses, prairies et landes). Pour pallier à cela, il est nécessaire de protéger ces écosystèmes, de les maintenir, voire de les restaurer.
 

Cette gestion repose essentiellement sur les actions suivantes :

  • Des travaux d’entretien ou de restauration des habitats naturels (débroussaillage, bûcheronnage, gyrobroyage, etc.)
     
  • Le maintien d’une agriculture extensive en concertation avec les agriculteurs (fauche et pâturage adaptés, pratiques agricoles compatibles avec la préservation des milieux et des espèces, etc.)

 

                entretien RNR   paturage
Travaux d'entretien / Pâturage - Photos : J.-B. BUTIN

 

Les forêts, quant à elles, occupent  les trois-quarts de la réserve naturelle. Pour la plupart, elles sont laissées en évolution naturelle, c'est-à-dire exemptes de toute exploitation ou intervention sylvicole à l'exception de celles liées à la sécurité des chemins autorisés au public.

 


Connaître les espèces, les milieux et ce qui les relie

La connaissance de la faune, de la flore et du fonctionnement des écosystèmes de la réserve naturelle est le socle de toutes les actions et décisions qui vont en découler.
 

Ainsi, le premier rôle du gestionnaire est d’étudier cette diversité biologique et les liens entre milieux et espèces. Il existe des outils nous permettant d’évaluer la rareté et la menace pesant sur une espèce, allant de l’échelle départementale à l’échelle mondiale.
 

Ces outils servent aux gestionnaires à définir et hiérarchiser les enjeux de conservation de la faune, de la flore et des habitats naturels sur la réserve. Par exemple, si l'on découvre une plante menacée de disparition à l’échelle nationale, celle-ci fera l’objet d’une attention particulière pour la gestion du site, afin qu’elle ait toutes les conditions nécessaires à son bon développement.

Azuré du serpolet - Photo J-B. BUTIN

Enfin, la réserve c’est aussi un laboratoire privilégié d'expertises scientifiques et techniques.

 

Cette mission de connaissance s’articule autour d’inventaires et de suivis naturalistes, d’étude sur le fonctionnement des milieux ou encore sur le suivi des pratiques agricoles afin de mieux comprendre les impacts sur la faune et la flore du site.

 

 

Azuré du Serpolet - Photo : J.-B. BUTIN


Faire découvrir la réserve et sensibiliser les publics

La réserve naturelle est un lieu privilégié de sensibilisation à la protection de l’environnement et constitue un terrain idéal pour toutes les démarches d’éducation à l’environnement et au développement durable.
 

La sensibilisation du public est une mission fondamentale de la réserve avec l’idée qu’on ne protège bien que ce que l’on connaît bien.
 

Elle s’effectue auprès des jeunes (scolaires, centres de loisirs, etc.) et du grand public (résidents, visiteurs, etc.).
 

La maison de la réserve est le lieu central d’accueil et d’information du public, mais la découverte des richesses des milieux naturels s’appuie aussi sur des expositions, des actions pédagogiques, des découvertes de terrain, des conférences, des sorties naturalistes, de stages et des formations.
 

Pour plus de renseignements sur ces animations vous pouvez contactez la FRAPNA Loire à la maison de la réserve : 04 77 90 86 83. 


Photo : J.-B. BUTIN

 


Faire de la réserve un territoire cohérent où les activités humaines sont compatibles avec la préservation du patrimoine naturel

Cet espace naturel remarquable aux portes de Saint-Etienne est le support de nombreuses activités de loisirs et d’usages divers : promenade et randonnée, vélo tout-terrain, escalade, chasse, etc. Il convient donc de favoriser les bonnes pratiques de l’ensemble des usagers de la réserve et de faire appliquer son règlement.
 

entretien_sentiers-SMAGL

 

La réserve nécessite aussi un entretien courant,  assuré par les propriétaires et les gestionnaires. Il s’agit par exemple d’entretenir et d’aménager les sentiers pour la pratique de la randonnée.

Par ailleurs, le territoire concerné par la réserve est morcelé  en 5 entités géographiques, ce qui pose des problèmes de gestion.

 


          Dégagement des sentiers après des chutes d'arbres - Photo SMAGL
 

Pour assurer cette mission de cohérence des usages et du périmètre, plusieurs actions sont engagées :

 

balisageRNR-GDL

  • Pose et entretien d’une signalétique d’accueil du public
     
  • Signature de conventions entre les usagers et les gestionnaires de la réserve
     
  • Rencontre de propriétaires dont les parcelles constituent des enclaves dans le périmètre
     
  • Tournée de surveillance afin d’informer sur les règles de bonne conduite dans la réserve et faire appliquer le règlement de la réserve.

Balisage de la RNR - Photo : S. TRUPHEME